Demain les Chats

Auteur :Demain Les Chats Bernard Werber
Éditeur : Albin Michel
Collection : Romans Français
Parution : 28 septembre 2016
Format : Broché

Quatrième de couverture

Pour nous, une seule histoire existait : celle de l’humanité. Mais il y a eu LA rencontre. Et eux, les chats, ont changé à jamais notre destinée.

Mon avis

J’ai lu ce livre dans le cadre des Moldus de Lecture (un groupe Facebook créé par les booktubeuses les plus stylées de la Terre hahaha). Je ne me suis pas renseignée sur le livre, n’ai lu aucune critique. Et avec cette quatrième de couverture plutôt mystérieuse, autant vous dire que je ne savais pas dans quoi je m’embarquais.

C’était aussi pour moi l’occasion de lire Bernard Werber, que je ne connaissais pas du tout (ne me frappez pas s’il vous plaît). Très bonne surprise d’ailleurs, j’ai adoré son style d’écriture ! Ses descriptions sont justes et précises mais surtout, il arrive à parler de sujets complexes avec des mots simples. Point positif, surtout quand le livre est du point de vue d’un chat !

L’histoire se déroule donc à notre époque (ou dans un futur proche). Bastet, jeune chatte domestiquée, a pour objectif majeur de communiquer avec sa « servante » et les autres espèces vivantes. Jusqu’au moment où son petit monde cosy s’effondre et notre petite héroïne va alors se poser une question : et si le monde était plus compliqué qu’elle ne le pensait ?

Je suis passée par plusieurs stades pendant ma lecture. Les premiers chapitres m’ont juste fait mourir de rire ! J’ai retrouvé le comportement de mon propre chat dans certains passages donc j’applaudis le réalisme 🙂 .

Et puis, au fur et à mesure que les évènements s’enchaînaient, j’ai rapidement retrouvé mon sérieux. Le livre traite d’un sujet très actuel et qui me touche beaucoup. Je ne peux pas vous en dire plus au risque de vous spoiler (et ce serait vraiment dommage).

Au début, j’étais un peu sceptique : j’avais peur qu’on tombe dans la caricature (style, c’est les gentils contre les méchants et puis on va pas chercher plus loin). Mais pas du tout ! Et je pense que c’est grâce au point de vue un peu atypique de notre narratrice.

Les différentes péripéties vont nous être expliquées d’un point de vue neutre et général. Rien ne va être jugé : le but ici est de réfléchir par soi-même et de se faire son propre avis. Oubliez tous vos a priori pour mieux ouvrir votre esprit. Prenez exemple sur Bastet !

En tant que chat, Bastet ignore tout de ce qui se passe à l’extérieur de sa maison et se croît supérieure. Mais petit à petit, elle va s’ouvrir au monde et chercher à comprendre le « pourquoi du comment ». Au lieu d’assimiler bêtement tout ce qu’on lui dit, elle va se baser sur son histoire et son expérience pour se créer une véritable opinion. Cette évolution de mentalité est la base de ce roman.

Les descriptions sont d’autant plus réalistes que le narrateur est un chat. Quand quelque chose est moche, ou au contraire magnifique, Bastet ne va pas chercher midi à quatorze heures pour dire ce qu’elle pense. Ses sentiments sont bruts et authentiques, et je les ai partagés plus d’une fois.

Je ne vais pas m’étendre sur l’intrigue en elle-même. Je dirai juste que ce livre est une aventure humaine racontée par une chatte. On apprend à mieux se connaître grâce à ce roman et à se forger une idée. Un chapitre m’a d’ailleurs fait beaucoup réfléchir (le 31 si je me souviens bien).

Pour finir, je répondrai à la question que l’auteur pose dans sa postface (oui, je lis les introductions et les postfaces des livres !). Je pense que même s’il est impossible de communiquer avec eux, j’essayerai quand même. Pour moi, il est hors de question de rester dans l’ignorance ou sous la domination de quelque chose. Je pense aussi qu’il est toujours possible de communiquer, que ce soit par la parole, l’écrit, les gestes, les comportements. L’homme a toujours réussi à communiquer et à laisser sa trace. Il suffit juste de faire attention à notre environnement, et surtout d’essayer ! Avec toutes les nouvelles technologies qui nous entourent, je trouve ça malheureux qu’on ait à ce point du mal à se parler.

Je dirai aussi que ce livre est ce qui se rapproche le plus d’un coup de cœur pour l’instant. Aussi, je regarde mon chat différemment maintenant. Mais ce n’est que mon avis personnel hahaha 😀 !

Publicités

4 réflexions au sujet de « Demain les Chats »

  1. Bernard Werber est mon auteur préféré et je n’ai toujours pas fini Demain les chats, honte à moi haha. Mais pour le moment j’ai le même ressenti que toi. Si tu as aimé ce livre, je te conseille d’en lire d’autres. Des romans avec toujours de bonnes histoires qui font réfléchir 😀

    J'aime

  2. Bravo pour ton article, c’est bien écrit, très sympa à lire, et surtout ça donne vraiment envie de lire le livre ! En plus tu donnes ta propre interprétation, et ça ouvre à la discussion. Du coup je lirai le livre et je te dirai aussi ce que j’en pense !
    Merci de nous proposer ces découvertes et réflexions littéraires, j’ai hâte de découvrir les prochains articles de ton blog 🙂 !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s