Red Queen T.1

Auteur : Victoria AveyardRed Queen
Éditeur : Le Masque
Parution : 11 mars 2015
Format : eBook

Quatrième de couverture

Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.

Mon avis

Cette fois-ci, c’est dans le cadre d’une lecture commune Livraddict que j’ai acheté ce livre. Le thème du mois était « Les héros malgré eux » et, si je ne connaissais pas les autres livres proposés, j’avais vaguement entendu parler de Red Queen. Donc j’étais plutôt motivée à lire ce bouquin.

Dans un monde dirigé par les Argents, êtres aux pouvoirs extraordinaires, Mare (une Rouge) essaye de survivre et de subvenir aux besoins de sa famille. Voleuse et sans emploi, elle s’est résignée à aller à la guerre le jour de ses dix-huit ans. Sauf qu’un jour, son meilleur ami perd son travail et se retrouve obligé d’aller au front. Cette nouvelle va la bouleverser et, alors qu’elle va tout tenter pour le sauver de ce sort injuste, Mare va soudainement être embauchée au service du Roi.

Vous vous doutez bien que tout ne se passe pas comme prévu. De fils en aiguille, elle se retrouve dans une situation désespérée dès son premier jour de service. Des pouvoirs insoupçonnés vont se réveiller pour la sauver d’une mort certaine, sous les yeux d’une centaine d’Argents. Pourquoi a-t-elle des pouvoirs alors qu’elle est Rouge ? Quels sont les secrets de son don unique ? Ses questions vont ébranler la famille royale qui va tout faire pour cacher cette erreur.

Complots, mariage arrangé, mensonges, Mare va être propulsé dans un monde qui la répugne. Sous ses nouveaux airs de princesse, elle va essayer de comprendre ce qu’elle est et soutenir la révolution en marche de renverser le régime actuel.

Voilà une dystopie classique comme on les aime. Et je confirme, j’ai bien aimé ce premier tome !

L’écriture de l’auteur est assez fluide, même si j’ai eu du mal à la suivre par moment : elle passe d’une scène à une autre sans faire de transition donc c’est un peu dur de s’y retrouver. Sa narration à la première personne est bien rythmée et les sentiments de Mare sont bien retranscrits. Bref, à par le petit bémol sur les transitions, j’ai beaucoup aimé sa plume.

L’intrigue, quant à elle, casse pas trois pattes à un canard. C’est le déroulement classique d’une dystopie : le peuple est dirigé par un système oppressant, une fille (ou un garçon) se retrouve contre son gré au cœur d’un complot ou d’une révolution, c’est la guerre et bim tout est bien qui finit bien (avec quelques morts entre temps).

Hunger Games est ma référence dans ce domaine (je dis bien la mienne hein !). Dans Red Queen, on va suivre ce même raisonnement. Après ce n’est que le premier tome donc ce n’est pas encore la guerre complète, mais il s’est passé pas mal de choses quand même et tant mieux !

Les personnages maintenant. Et bien il y a quelques similitudes avec Hunger Games aussi : Mare, c’est Katniss avec un peu moins de répondant (mais elle est quand même badass) ; Gisa, c’est Prime avec plus de caractère ; Cal m’a beaucoup fait penser à Peeta et Maven à Gale. Et je pourrai continuer encore longtemps comme ça. Est-ce que c’était voulu par l’auteur ou pas ? Aucune idée, mais ça ne m’a pas vraiment dérangé. L’histoire reste quand même différente et j’ai réussi à m’attacher à Mare sans la comparer à Katniss.

Pour conclure, je dirai que cette histoire a piqué ma curiosité même si j’avais grillé d’avance la fin. Mais, même si je n’ai pas été surprise, je reste contente de ma lecture et j’achèterai la suite très bientôt. J’espère qu’on en saura plus sur les origines de Mare et du monde qui l’entoure !

Publicités

9 réflexions au sujet de « Red Queen T.1 »

    1. L’histoire est vraiment différente après et le concept est pas mal non plus. Je comprends tes réticences parce que ce livre me faisait un peu peur aussi mais au final ça se lit vite et c’est une belle histoire 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s