Une Braise sous la Cendre T.1

Auteur : Sabaa TahirUne braise sous la cendre
Éditeur : Pocket Jeunesse
Parution : 15 octobre 2015
Format : Broché


Quatrième de couverture


Autrefois l’Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l’empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d’écrire s’expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d’élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté… et sauver ceux qu’ils aiment.


Mon avis


Ce livre a eu un succès monstrueux sur Instagram, je le voyais tous les jours sur mon fil d’actualité (et je le vois toujours !). J’ai fini par m’y pencher dessus, le résumé avait l’air cool donc je me suis dit « pourquoi pas ».

Au final, j’ai été un peu déçue.

Ici, nous allons suivre deux personnages. Le premier, Laia, fait partie de la caste des Érudits, celle qui détient le savoir et qui est réduite à l’esclavage par les Martiaux. Un soir, sa famille se fait massacrer et elle parvient à fuir en laissant malgré elle son frère aîné. Laia va alors tout faire pour le libérer, quitte à s’attirer de très gros ennuis.

De l’autre côté, nous avons Elias : un Martial qui finit sa formation de Mask (tueur professionnel au service de l’empereur). Mais contrairement à ses semblables, Elias ne se voit pas comme un meurtrier et il envisage sérieusement de déserter pour fuir ses futures responsabilités.

L’idée de base est bien même si ce n’est pas très original. C’est une dystopie pure et dure et c’est pour ça que cette histoire m’a tentée à la base. Le rythme de l’histoire est maîtrisée et je me suis laissée porter facilement. Mais j’ai retenu quelques points faibles :

Le premier : l’écriture de l’auteur. Nous sommes ici dans un univers froid et cruel : Laia voit sa famille se faire massacrer, le quotidien d’Elias est rythmé par des scènes de tortures et de meurtres. Il y a des scènes dures et choquantes, j’aurai voulu ressentir de la colère, du dégoût ou de l’indignation. Pourtant, rien du tout. Les descriptions pèchent un peu, je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages au point d’éprouver de l’empathie.

Deuxième point qui n’est pas vraiment un point négatif : la richesse de l’univers. Alors, je vous vois venir : « comment peut-on considérer un univers riche comme un point faible ?« . Eh bien, ça devient un défaut quand on ne l’exploite pas ! Je suis consciente que ce n’est qu’un premier tome mais il y a des limites. L’auteur a une imagination folle et a réussi à créer un univers unique et complexe. Or, j’aurai voulu en apprendre plus sur les autres castes (parce que oui, il y en a d’autres !), sur la magie qui entoure ce monde.

Cependant, ces deux point négatifs sont « justifiés » par le dernier point qui prend toute la place : la romance.

Avant qu’on me jette la pierre : je savais qu’il y allait avoir de la romance. Dans toutes les dystopies il y a une histoire d’amour mais elle est toujours discrète ou justifiée.

Sauf que là, la romance est omniprésente !

Même dans des discussions importantes comme la libération du frère de Laia ou la désertion d’Elias, on en revient toujours à l’attirance physique. Et si par malheur il y a deux personnages de sexe opposé dans la scène, vous pouvez être sûr qu’il y aura quatre pages sur les sentiments grandissants du personnage, etc.

Bref, ça m’a un peu énervée parce que de nombreux sujets méritaient d’être approfondis mais on ne les a qu’effleurés au final.

En conclusion, une lecture mitigée mais l’intrigue a suscité mon intérêt. Je laisserai une chance au tome 2.

Publicités

4 commentaires sur « Une Braise sous la Cendre T.1 »

  1. Coucou Claire !
    C’est vrai que cette duologie circule un peu partout sur la toile, et je n’en entends que du bien 🙂 Ton avis est intéressant, parce qu’il vient un peu rééquilibrer la donne avec tous ces avis positifs !

    C’est chouette, et je pense que je lirai cette saga aussi bien pour ses points positifs que négatifs ! 😉 Merci pour ta chronique.

    Je te fais des bisous, passe une belle soirée ❤

    Sue-Ricette

    Aimé par 1 personne

    1. Si je suis mitigée c’est parce que j’en attendais beaucoup du coup j’ai cherché la « petite bête ». Après l’intrigue est vraiment bien et je veux aussi en apprendre plus sur l’univers de l’auteur : c’est pour ça que je lirai le tome 2 🙂 !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s